Warning: Undefined variable $post_id in /home/hvibhfk/financement/wp-content/themes/twentyseventeen-child/single-second.php on line 69

Les fonds d’investissements et de dette


Deprecated: La fonction get_the_author_email est obsolète depuis la version 2.8.0 ! Utilisez get_the_author_meta('email') à la place. in /home/hvibhfk/financement/wp-includes/functions.php on line 5413

Cet article présente les fonds d’investissements et de dette, leurs fonctionnements et spécificités.

L’important à retenir de cet article :

Les fonds d’investissements et de dette sont des sociétés qui investissent dans des projets d’entreprises. Ces fonds peuvent être publics ou privés, généralistes ou spécialisés. Pour le secteur culturel et patrimonial, il existe notamment le fonds ArtNova, intervenant notamment auprès d’acteurs majeurs du secteur.

Les fonds d’investissements ou de dette peuvent intervenir à différents moments ou étapes de la vie d’une entreprise.

Présentation

Les fonds d’investissements sont des sociétés publiques ou privées qui investissent du capital dans des projets d’entreprises. Ce type d’opération est appelé plus communément capital-investissement. En fonction de la période de versement du capital, le capital-investissement se décline sous plusieurs formes :

– Au démarrage de la vie de l’entreprise, il s’agit d’un capital-risque ;

– Afin de financer le développement d’une entreprise déjà existante, cela correspond à un capital-développement ;

– Lors de la transmission ou la cession de l’entreprise, il s’agit d’un capital-transmission ;

– Lors du redressement d’une entreprise en difficulté, c’est un capital-retournement.

En complément du capital-investissement, les fonds d’investissement mettent aussi en place la « dette ». Il s’agit d’un mode de financement fonctionnant par emprunt. 

Ainsi, il est important d’avoir conscience de ces différentes terminologies pour bien comprendre le fonctionnement des fonds d’investissement.

Il existe des fonds d’investissements publics et privés. En effet, les fonds d’investissements peuvent faire partie de banque, d’organismes de financement public rattaché à l’Etat ou à des collectivités, ou appartenir à des personnes individuelles. Généralement, les fonds d’investissements sont spécialisés dans un secteur. 

Quelques exemples de fonds :

– Banque des Territoires, société publique, qui propose notamment les fonds « Tourisme, Loisirs, Culture » et « Tourisme et Patrimoine » ;

– Fonds Tourisme Occitanie, fonds public et dédié aux projets touristiques de la région Occitanie ;

– Kima Ventures, fonds privé qui investit principalement en amont des projets, auprès de toutes jeunes start-up ;

– ArtNova, fonds privé.

L’engagement culturel et patrimonial de la Banque des Territoires

À travers les fonds cités précédemment, la Banque des Territoires s’engage auprès des secteurs de la culture et du patrimoine. Le fonds « Tourisme et Patrimoine » est une création récente, en collaboration entre la Banque des Territoires et Atout France. Il s’agit d’un Fonds d’Ingénierie dont l’objectif principal est d’accompagner les propriétaires publics de sites patrimoniaux dans la définition et le développement de projets. Deux types de projets y sont éligibles :

– Les projets innovants de dynamisation du patrimoine, mêlant une diversité d’usages : culturels, touristiques, tiers-lieux, etc.

– Les projets uniquement hôteliers portés par le programme « Relais de France ». Ce programme, à l’initiative de la Banque des Territoires, a pour objectif de transformer un site historique remarquable en hôtel moyen ou haut-de-gamme, au sein de chaque région.

La mise en place de ce fonds d’investissement confirme l’ambition de la Banque de Territoire, qui agit pour favoriser le développement de projet d’investissements pour valoriser les sites patrimoniaux par le biais du tourisme.

ArtNova, le fonds d’investissement culturel

Lancé en 2020 par Frédérique Jousset, ArtNova est un acteur clé des industries culturelles et patrimoniales. Le fonds investit dans des projets à fort potentiel et portant une vision à long terme. La dynamique entrepreneuriale est également valorisée par ArtNova. 

Le fonds ArtNova se distingue en deux volets : 

– ArtNova Capital, investissant notamment dans les sociétés possédant un fort potentiel de croissance ;

– ArtNova Patrimoine, qui investit spécifiquement sur les projets de valorisation du patrimoine culturel.

Le Fonds ArtNova Capital a récemment racheté la société MuseumExperts, connu notamment pour l’organisation des salons professionnels MUSEVA et SITEM. Ces deux évènements sont des rendez-vous incontournables pour les acteurs du secteur muséal, culturel et patrimonial. 

ArtNova intervient de plusieurs acteurs majeurs du secteur culturel tels Beaux-Arts & CiePatrivia ou encore Artsper. Le fonds soutient également le Relais de Chambord, hôtel quatre étoiles situés au sein du célèbre domaine de Chambord. 

Proposant une expérience unique au sein du domaine nationale, le Relais de Chambord est un hôtel contemporain qui a su conserver son charme et son authenticité. Ouvert en 2018, le projet de rénovation de l’établissement a été porté par Jean-Michel Wilmotte, célèbre architecte français. Le Relais de Chambord propose également divers espaces de restauration : un restaurant, un bar ainsi qu’une brasserie. De cette manière, les résidents de l’hôtel peuvent profiter d’une expérience patrimoniale complète, entre architecture, nature et gastronomie.

À travers ses différentes participations et actions, le fonds ArtNova contribue au développement des acteurs de la culture, aussi bien à l’échelle nationale qu’à l’international. 

Comment fonctionne le capital-investissement et la dette ?

Le capital investissement 

Le capital-investissement est une dépense effectuée par une première entité afin d’en aider une seconde. À long terme, cette pratique est censée enrichir les deux parties en leur permettant de se développer. Lorsqu’une entité investit dans une autre à travers le capital-investissement, elle obtient des parts en contrepartie.

Dans le secteur du patrimoine, le capital-investissement consiste à prendre des parts au sein de :

– Soit la propriété du site patrimonial ;

– Soit la société d’exploitation de ce site.

Généralement, l’entreprise qui bénéficie du capital-investissement va apporter le site patrimonial tandis que l’investisseur apporte les liquidités financières.

Du côté de l’entreprise qui bénéficie du capital-investissement, elle doit mettre en place différentes actions : établir des rapports, respecter certaines normes. De plus, elle est dans l’obligation de rembourser l’apport, auquel s’ajoutent des intérêts/dividendes.

La dette

La dette fonctionne par emprunt et n’engage pas de contreparties. En revanche, il y a des garanties, telles que l’hypothèque ou le nantissement.

Qu’est-ce que le nantissement ? Il s’agit d’une garantie, une sureté réelle mobilière portant sur un bien incorporel (parts sociales, fonds de commerce, etc.). C’est une garantie pour le créancier, qui obtient alors un droit sur un des biens de son débiteur.

Néanmoins, la dette nécessite des ressources de la part du débiteur, soit liées à un modèle économique, soit liées à des ressources personnelles, afin de pouvoir rembourser le montant prêté.

Comment faire appel à un ou plusieurs investisseurs ?

Il existe plusieurs manières d’entrer en contact avec des investisseurs :

– En faisant appel à un agent en placements financiers, spécialisé selon le type capital recherché ;

– En faisant appel à des intermédiaires afin de contacter les fonds d’investissements ;

– Grâce à des plateformes dédiées au crowdequity : forme de financement participatif fonctionnant grâce à l’investissement. Cette méthode est plus adaptée aux petites entreprises, qui n’intéressent peu voire pas les gros investisseurs ou les investisseurs classiques.

Ainsi, les bons contacts clés pour approcher directement les investisseurs sont :

– Les conseillers et directeurs de fonds d’investissements ;

– Les directions crédits et directions des risques.

Prérequis indispensable avant toute prise de contact : être bien préparé

Avant de se lancer dans la recherche d’investisseurs, l’entreprise doit se préparer et monter un dossier et un argumentaire précis. 

En effet, les principaux facteurs clés de succès sont les suivants :

– Maitriser ses sujets ;

– Monter un dossier de financement impeccable, accompagner d’un business plan pour démontrer que le projet est solide ;

– Anticiper les questions, car il y en aura de la part des investisseurs.

Afin d’être entièrement préparé, faire appel à un avocat pour mettre en place une proposition juridique solide est un atout supplémentaire pour être crédible et professionnel aux yeux des financeurs.

Il est aussi important d’impliquer les financeurs en amont du besoin. C’est bénéfique pour la relation professionnelle et la bonne réussite du projet. De plus, les investisseurs peuvent aussi apporter expertise et conseil afin d’accompagner l’entreprise dans son développement, pas uniquement financièrement.

Pour une entreprise désirant bénéficier de la participation d’un fonds d’investissement, il est donc primordial d’établir un business plan précis, inclut dans un dossier exhaustif et présentant toutes les étapes du développement de projet. La rédaction d’un argumentaire en amont permet de préparer les réponses aux questions des investisseurs et potentielles objections.

Conclusion

Les fonds d’investissements et de dette apportent une participation financière aux entreprises, quel que soit leur étape de développement. Pour les entreprises qui désirent lancer un projet, se renouveler ou se déployer, les fonds d’investissements et de dette sont une solution adéquate. Attention toutefois car chaque modèle comporte des désavantages, notamment dans le cas de la dette puisqu’elle implique que l’entreprise soit en mesure de rembourser ensuite l’emprunt effectué.

Pour aller plus loin

Quels financements pour lancer une activité touristique ?

Les acteurs du patrimoine : le financement